Aujourd’hui je vous parle de ce qui m’a poussé à adopter le pain de savon. Vous savez, ces petites choses rondes, rectangles, carrés, qui sentent si bons qu’on pourrait en manger et qui hydratent, exfolient, illuminent…?

1. Avant tout, c’est une question de CHIFFRES :

  • Un flacon de gel douche dure en moyenne un mois (pour une personne).
  • 186 515 000 : 186 millions de flacons de gel douche sont vendus en France chaque année
  • En comparaison, la durée de vie moyenne d’un savon de 250g, à raison d’une douche par jour, est de deux mois (pour une personne). De plus, les savons peuvent se conserver des années sans altération, de quoi faire des réserves de nos savons préférés.

2. Ensuite, c’est une question de COMPOSITION.

Je ne vais pas revenir sur la composition des gels douches de grandes surfaces non bio ayant déjà essuyés nombre de tests très peu concluants. Cependant, et là est mon avis personnel, même si dorénavant les gels douches bio sont d’une composition nickel, la liste des ingrédients reste assez longue. En parallèle, il ne suffit que de deux ou trois ingrédients pour créer un savon (de base j’entends bien).

3. Pour son UTILISATION ET SON ASPECT ÉCONOMIQUE  :

Le pain de savon peut être utilisé pour le corps, le visage, pour le lavage des mains, en dentifrice (avec une recette bien établie) et je me sers de savon de Marseille (du vrai de chez vrai) en produit vaisselle. Le tout est ultra éco

4. Et dernier point non négligeable : Pour LA PRODUCTION DE DÉCHETS.

En effet, qu’ils soient bio ou non, les gels douches une fois vides se retrouvent à la poubelle. Il y a en effet quelques enseignes qui prônent la réutilisation des différents contenants à venir re-remplir en magasins… mais nous sommes encore loin du zéro déchet. Un savon biologique quant à lui peut être acheté en vrac, à la coupe, ou emballé dans du papier recyclable. Il n’y a donc pas photos.

Je terminerais sur un petit point bonus qui est la facilité/économie/fierté de faire ses savons soi-même. Il est possible de réduire ses déchets, ses dépenses et de se faire plaisir en choisissant exactement ce qui peut nous correspondre : parfums, couleurs, textures… Un choix que j’ai fait récemment et qui me ravit. Cependant, si vous n’avez pas ni le courage ou que vous ne vous sentez juste pas l’âme d’un savonnier, voici une petite liste de savons au top, testés et approuvés :

Et en attendant la suite,  des recettes sont en préparation pour la rubrique DIY ! À très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *